photo banner.jpg

PROJETS EN AFRIQUE

Entre 2018 et 2022 Frères des Hommes soutient plusieurs projets avec le
co-financement du MAEE dans deux pays, le Burkina Faso et le Sénégal.

NOS PROJETS AU BURKINA FASO

PROJET DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ DES PETITS PAYSANS DANS LA PROVINCE DU BOULGOU

Projet Burkina Faso

OBJECTIFS

Appuyer les femmes bénéficiaires dans leurs activités d’aviculture et d’embouche ovine à travers des formations, des crédits, l’accès aux vétérinaires et des appuis matériels. Ces appuis vont pouvoir aider les femmes à augmenter leurs revenus et donc à améliorer leurs conditions de vie.

Soutenir l’activité de maraîchage des femmes à travers l’aménagement de parcelles et les formations. Cette activité va en premier lieu aider les ménages à atteindre une meilleure sécurité alimentaire et aussi à augmenter leurs revenus à travers la vente des produits maraîchers.

Renforcer les capacités techniques et organisationnelles des membres de l’Association Dakupa à travers l’organisation de voyages d’échanges d’expériences pour les bénéficiaires et de formations techniques pour l’équipe d’appui.

Appuyer la promotion du tourisme solidaire dans la province, à travers la finalisation du musée de la culture Bissa. Ce plan a été réfléchi par Dakupa lors du projet 2009-2011 et le musée est en train d’être finalisé pour devenir rentable.

PROJET DE SENSIBILISATION AU DÉVELOPPEMENT PAR LE THÉÂTRE

Projet Burkina Faso (Développement par le théâtre)

OBJECTIFS

Former et informer les villageois participant au théâtre communautaire pour qu’ils interprètent et qu’ils s’expriment sur les enjeux de leur développement : augmenter la participation et l’implication des populations locales à travers l’organisation de douze chantiers de théâtres communautaires dans douze villages d’intervention de l’Association Dakupa et de l’Association Tin Tua.

Sensibiliser les villageois des zones d’actions de l’Association Dakupa et de l’Association Tin Tua aux problématiques du développement qui touchent le Burkina Faso en général. Trois pièces de théâtres seront créées par l’ATB et jouées dans 60 villages différents.

De plus, le projet va former 10 troupes provinciales et va organiser trois concours de théâtre forum, en vue de renforcer les capacités des troupes partenaires de l’ATB et améliorer la qualité de leurs prestations afin de multiplier et pérenniser l’action de l’ATB.

NOS PROJETS AU SÉNÉGAL

PROJET D’APPUI AUX AGRICULTEURS ET ÉLEVEURS DE LA ZONE DE RAO

Projet Sénégal (zone de Rao)

OBJECTIFS

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des membres de l’UIAPR et accroitre la souveraineté et la sécurité alimentaire de la population.

Contribuer à un développement rural intégré dans la région à travers la mise en place de deux fermes écologiques, deux bassins piscicoles et un atelier de fabrication d’aliments.

Renforcer les compétences techniques de 100 personnes bénéficiaires à travers des cours d’alphabétisation.

Renforcer les compétences de l’équipe de coordination de l’UIAPR en gestion de projet, en marketing et plaidoyer avec la mise en place de formations pour la gestion de projet et organisationnelle et des voyages d’échange.

Les compétences seront ensuite diffusées auprès de l’ensemble des membres pour une gestion durable de l’environnement.

PROJET D’APPUI AUX FEMMES MICRO-ENTREPRENEUSES DE DAKAR

Projet Sénégal (Dakar)

OBJECTIFS

Améliorer les conditions de vie et de travail des restauratrices de rue de la région de Dakar et Thiès, en renforçant leurs capacités techniques et leurs compétences, par exemple sur la nutrition, l'hygiène ou encore la gestion d'entreprise et la comptabilité à travers un nombre de formations.

Renforcer les compétences des femmes avec des cours d’alphabétisation.

Améliorer la qualité de l’offre en produits locaux des restauratrices à travers le renforcement des liens de filière entre producteurs, transformatrices et restauratrices.

Améliorer la participation crédible des femmes restauratrices de rue et de leur organisation Association des Artisanes Professionnelles de l’Alimentation au Sénégal (AAPAS) dans l'élaboration des politiques publiques.

NOS PARTENAIRES EN AFRIQUE

ASSOCIATION DAKUPA

L’association DAKUPA

(mot qui signifie entraide ou solidarité dans le travail en langue Bissa) est un collectif de 42 organisations communautaires de base, comptant plus de 2000 membres. 

Association Dakupa.jpg

L'association est née en 1993 de par la volonté d'une dizaine de groupements villageois de se doter d'une structure paysanne propre qui puisse répondre à leurs questions de développement. Elle est maintenant une ONG reconnue dans le pays, qui jouit d’une très bonne réputation parmi les bénéficiaires et face au Ministère de l’économie burkinabé.

L’objectif de développement de DAKUPA est de contribuer à la lutte contre la pauvreté, sous toutes ses formes au niveau des populations rurales des provinces cibles et avant tout de ses propres membres à la base. Pour l’atteinte de cet objectif, l’Association DAKUPA œuvre entre autres à la mobilisation sociale des populations et à la promotion organisationnelle autour des programmes qu’elle exécute. Dakupa mise aussi sur la participation et la responsabilisation des acteurs locaux dans leur développement.

DAKUPA est un partenaire de Frères des Hommes depuis 1998.

Découvrir

ATELIER THÉÂTRE BURKINABÉ

L’Atelier théâtre Burkinabè a été fondé en 1978 avec le but de développer la culture théâtrale dans les cultures africaines et de disposer d’un laboratoire de recherche théâtrale, mais surtout de promouvoir un théâtre au service du développement,

Atelier Théâtre Burkinabé.jpg

un théâtre qui éveille les consciences et contribue à des changements qualitatifs des connaissances et des comportements.

A présent, l’ATB est devenu une structure de référence en matière de théâtre pour le développement en général et de théâtre forum en particulier au plan africain et international.

L’ATB œuvre à travers deux outils: le théâtre forum et le théâtre communautaire. Pendant les chantiers de théâtre forum, la troupe donne des représentations sur des thématiques liées au développement (la citoyenneté, la position de la femme, le mariage précoce, etc.) qui sont suivies d’un débat avec le public; au contraire, pendant les chantiers de théâtre communautaire les villageois sont appelés à s’engager dans la création théâtrale en se basant sur leurs problèmes quotidiens. Ils sont alors encadrés par de acteurs-animateurs pour mettre en scène leurs idées et la pièce est filmée, ce qui permet aux communautés de la revoir après un certain temps et de voir si les choses ont changé.

Frères des Hommes collabore avec l'ATB depuis 2008.

  >> Visiter le site web

Découvrir

ASSOCIATION TIN TUA

L’association Tin Tua est une organisation non gouvernementale de développement qui travaille dans le Gulmu. « Tin Tua » signifie en gulimancema, langue parlée par les gourmantchés, « Développons-nous, nous-mêmes »

Association Tin Tua.jpg

Le Gulmu est la région Est du Burkina Faso.
 

L’Association Tin Tua a été constituée en 1989 et a été reconnue ONG en 1991. Depuis lors, l’ATT poursuit son travail sur le développement rural intégré, avec ses trois axes principaux : l’éducation à la base, le développement institutionnel des groupements de base, la sécurité et la souveraineté alimentaire.

Cet dernier, sur lequel FRÈRES DES HOMMES intervient, appuie l’amélioration des conditions de vie des populations rurales de la région de l’Est à travers des projets d’appui techniques (agriculture, élevage, amélioration de l’accès à l’eau), d’accès au crédit et de l’amélioration du stockage des aliments et de l’accès aux aliments pour la population. C’est dans le cadre de cet axe-ci que l’action de FRÈRES DES HOMMES s’inscrit depuis bien longtemps.

L'association Tin Tua est partenaire de FDH depuis 1989.

  >> Visiter le site web

Découvrir

ENDA SAHEL ET AFRIQUE DE L'OUEST

Créée en 1975, Enda Graf Sahel est une composante de l'Ong Enda Tiers-monde et représente un de ses premiers terrains d'expérimentation. 

Elle a développé en ce sens un travail de recherche d'alternative au développement, s'appuyant sur

Enda Sahel.jpg

toutes les dimensions que recouvrent les facteurs d'appauvrissement et valorisant les initiatives locales.

 

Ce processus de « recherche-action-formation » mené avec les populations l'a conduit à redéfinir sa stratégie d'intervention et à évoluer en 1988 pour devenir Enda Sahel et Afrique de l’Ouest (Groupes Recherche Action Formation) ou Enda Graf Sahel.

Ses axes privilégiés d’action sont la gestion des ressources naturelles et des terroirs, la valorisation de l'économie populaire (de la micro et petite entreprise aux filières), la promotion d'un développement de systèmes alternatifs de santé, l’éducation et la formation alternative, la communication sociale et l’information populaire, la gouvernance locale et la démocratie citoyenne.

FDH appui les actions de ENDA Sahel et Afrique de l'Ouest depuis 2001.

  >> Visiter le site web

 

Découvrir

UNION INTERPROFESSIONNELLE DES AGROS-PASTEURS DE RAO

Crée en 1989 par un groupement local de jeunes à Guelack, dans dans la région de St. Louis, comme moyen de développer et repeupler un territoire paupérisé par la désertification, le démantèlement du cheptel bovin et l’exode rurale, l’Union Interprofessionnelle des Agro-Pasteurs de Rao désire promouvoir le développement des communautés rurales de Gandon et Mpal, combattre l’exode rural et amener une meilleure perspective d’avenir à l’ensemble de la population.

En se donnant de nouvelles orientations dans le domaine de l’agriculture, l’association a compris que cette activité est un sous-secteur important dans leur pays. Face à la croissance démographique et à la problématique d’accès aux denrées alimentaire, elle constitue un enjeu primordial pour contribuer à la souveraineté alimentaire de la région et du pays.

Enfin, l’association s’intéresse beaucoup à l’éducation formelle et non formelle.

FDH est partenaire de l'UIAPR depuis 2009.

UIAPRR.jpg